désenfumage naturel

Désenfumage naturel : sécuriser autrement l’incendie

L’incendie sur les lieux de travail ou à domicile reste un sujet très préoccupant et d’actualité permanente. En effet, les incendies d’établissements industriels et commerciaux présentent chaque année des victimes. Ces drames sont manifestement causés par la présence des fumées et gaz chauds générés par l’incendie, présentant pour les personnes des risques liés à leur température et leur opacité. Par ailleurs, ces différents éléments vont empêcher l’intervention des équipes de secours d’où la nécessité d’un désenfumage naturel. Explications.

L’intérêt de procéder au désenfumage naturel

La méthode de désenfumage naturel fait partie des techniques les plus prisées et qui utilisent le principe du balayage. Elle consiste à extraire, par tirage naturel, l’air pollué grâce à des produits de combustion. Pour en savoir davantage sur ce procédé, vous pouvez faire appel à un professionnel EFC Bernard société de desenfumage, par exemple. Il peut vous expliquer les principes d’installation de ce type de désenfumage.

En principe, grâce au désenfumage naturel, les gaz chauds s’élèvent par effet de cheminée et s’évacuent naturellement par les ouvrants. À titre d’information, ce principe d’extraction est plus particulièrement adapté pour les locaux disposés sur un même niveau. Il existe trois éléments à prendre en considération dans ce type de dispositif de désenfumage naturel, à savoir :

  • Les évacuations de fumées
  • Les amenées d’air frais
  • Les systèmes de commande automatiques ou manuels

Les principales fonctions d’un désenfumage naturel

Dans un sens général, le désenfumage naturel dans un local où sévit un incendie remplit principalement trois fonctions essentielles. D’abord, il doit rendre praticables les cheminements utilisés pour l’évacuation rapide et sûre de tous les occupants tout en limitant les risques de panique. Ensuite, cette méthode doit permettre aux services de secours d’intervenir dans les meilleures conditions possibles afin de porter assistance aux victimes et de lutter contre le foyer.

Enfin, il faut dire que le fait d’opter pour un désenfumage naturel contribue à limiter la propagation de l’incendie. Et pour cause, les gaz, la chaleur et les produits imbrûlés sont évacués vers l’extérieur, ce qui contribue à réduire les atteintes thermiques sur les structures du bâtiment. Par ailleurs, ce système réduit les dommages aux matériels et équipements provoqués par des produits de décomposition.

Que dit la réglementation à propos du désenfumage naturel ?

D’innombrables réglementations existent en matière de sécurité incendie et d’évacuation des fumées avec la méthode de désenfumage naturel. En fait, la réglementation concernant ce type désenfumage varie en fonction du bâtiment. Il s’agit d’un paramètre à prendre absolument en compte lors des différentes de la construction d’un logement. Pour les établissements industriels et commerciaux (E.I.C.), par exemple, la technique du désenfumage naturel est régie par de nombreuses règles.

Ces dernières sont disséminées dans divers documents en fonction de la nature des bâtiments. En guise d’exemple, il y a l’instruction technique 246 (IT 246), l’IT 263 pour les atriums, le Code du travail, la R17 des assureurs et bien d’autres. Pour le cas des bâtiments industriels, deux règles sont à considérer : l’ICPE et le Code du travail et son IT 246. Au cas où le bâtiment industriel ne serait pas concerné par l’ICPE, c’est le Code du travail qui sera considéré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *